Notre histoire

L’E.S.C. Tergnier Gymnastique, toute une histoire !

En 1883, c’est le début de la gymnastique à Tergnier avec la création de deux clubs : La Patriote de Tergnier fondée par G. Desjardins et L’Avenir de Tergnier fondé par Maurice Girard.

 

En 1900, les deux clubs fusionnent pour en faire qu’un en prenant le nom de La Renaissance Sportive des Cheminots de Tergnier. Le club est créé par Charles Secret du quel il devient président, secondé par G. Desjardins et Maurice Girard. L’association comptait une centaine de membres en 1914.
Après la première guerre mondiale, Charles Secret sonna le rappel et en 1919 la Renaissance reprit son évolution.
La salle de gymnastique se trouvait à cette époque derrière les anciennes installations sanitaires et des ateliers de Wagons à côté du cimetière de Tergnier.
La Renaissance Ternoise comptait 240 membres et était alors un des clubs les plus côté comme Marseille, Lyon, Strasbourg, Rouen et Laon à l’époque.
Le couple Secret mettait beaucoup de cœur et de passion dans la gymnastique. Mr Secret organisait des grandes compétitions dans leur gymnase et Mme Secret confectionnait elle-même les costumes servant aux séances et aux compétitions. A la mort de Charles Secret sonna d’ailleurs la déroute de la Renaissance et en particulier avec la disparition de la section féminine.
Maurice Girard reprend le flambeau et relance le club aidé par les moniteurs pour que la section reparte de nouveau.
En 1930, la Renaissance va connaître sa plus belle récompense en participant aux concours d’Alger (900 clubs et 28.000 gymnastes). Elle triomphe en ramenant 18 titres. La salle municipale de Tergnier vibra ce jour-là !
Le 27 août 1945, après la seconde guerre mondiale le club renaît alors sous le nom de L’Entente Sportive des Cheminots de Tergnier Gymnastique. C’est Abélard Dromas qui succède à Maurice Girard, avec les entraîneurs Jean Poulet et Emile Gosse.
En juillet 1963, Lemaire Colette devient membre du club et responsable préposée aux équipements. En janvier 1964, elle se fait suivre par son mari Lemaire Bernard qui lui devient responsable matériel.
1964 est une année de départ et de changement, notamment avec la démission du président Mr Dromas et le départ du moniteur Emile Gosse pour le club de Soissons.
C’est donc Mr Cervelli qui reprend la présidence du club par la suite jusqu’en 1972 car il n’a plus beaucoup de temps avec son travail. Il est donc nommé vice-président et se fait remplacer par Mr Tioller.
La ville leur met à disposition un gymnase Rue Pierre Proudhon face à la cantine scolaire.
En 1975, Lemaire Bernard prend le poste de président et sa femme Colette devient trésorière du club. C’est ce couple qui va réussir à avoir fait grandir la gymnastique ternoise différement, non pas par le nombre, par la taille mais par le progrés gymnique. Ils vont demander à la ville de Tergnier une salle spécialement aménagée pour la gymnastique dù au manque de matériel et de place dans leur salle.
La ville de Tergnier accepte et lance le début des travaux à coté du Complexe Sportif Léo Lagrange d’une valeur de 4.3 millions de Francs dont 2.8 millions payés à la charge ville. Le 10 Mars 2001, la nouvelle salle s’est fait inaugurer et le club laisse leur ancienne salle pour le club d’escrime. La nouvelle salle prend alors le nom du couple à la tête du club : Salle Colette et Bernard Lemaire.
Le club prend de l’importance et notre président se fait récompenser à plusieurs reprises :
– la médaille de bronze de la Jeunesse et des sports en 1979.

– la médaille d’argent de la Jeunesse et des sports en 1987.

– en 2002, la fédération française de gymnastique a décerné sa plus haute récompense, la médaille de vermeil.

 

Le plus important événement de l’E.S.C. TERGNIER GYMNASTIQUE était du Jeudi 21 au Dimanche 24 Mars 2002. L’organisation des Championnats de France Universitaire avec plus de 800 gymnastes.
Le couple commence à vieillir et donne le relais en fin d’année 2002 à Christian Lepreux.
Enfin en 2007, Christian Lepreux démissionne et c’est Pascal Vanderschooten qui prend le poste présidentiel.
Le 30 Novembre 2008, le comité directeur s’agrandi en prenant 9 membres pour le partage des tâches et les prises de décision.
Le 24 août 2010, triste jour pour le club en apprenant le décès de son ancien président et président d’honneur, Bernard Lemaire.
En 2016, Pascal Vanderschooten démissionne et c’est Isabelle Kints qui prend le poste présidentiel.

 
La suite est notre présent…